L’alliance pour la recherche et le développement intégré  (ARDI) bat campagne contre les violences basées sur le genre, le samedi 29 février l’alliance a organisé une séance de sensibilisation au stade du 26 mars de Bamako.

Une séance de sensibilisation sur la problématique du féminicide au Mali, amener autorités, notabilités, jeunes, hommes et femmes à prendre conscience du phénomène afin de se mobiliser contre toutes formes de violences sous nos cieux notamment celles à l’ encontre des femmes à travers la prise d’une loi VBG tel est le but de cette rencontre organisée par ARDI en commune 6 .

Madame Massara  Traoré la présidente de  ARDI inscrit cette rencontre dans le cadre de la campagne pilotée par le mouvement 1billion rising, une célébration internationale contre les crimes sur les femmes à travers le monde. Une riposte contre les nombreuses violences constatées ces dernières années  dans le monde.  En effet on déclare  un milliard de femmes (1femme sur 3 sur la planète) violées ou battues au cours de leur vie d’où cette campagne menée en février pour dénoncer les VBG. Lancée lors de la Saint Valentin 2012, le mouvement international 1billion rising( 1milliard débout) se manifeste dans 48 pays à travers une large  campagne pour interpeller les décideurs  et les législateurs.

Au Mali la célébration de la  campagne est prévue du 10 au 21 février 2020 à Bamako et à Koulikoro.

En attendant l’alliance sensibilise les populations pour combattre le phénomène. ARDI est une association à but non lucratif, elle  est engagée dans la recherche d’actions pour le développement socioéconomique  des communautés de base. Et elle contribue également à renforcer les capacités des femmes dans les différentes initiatives économiques et de développement durable.

Le représentant de l’Imam de Yirimadjon, le maire délégué Traoré Fatoumata Traoré et Mamadou Seydou Traoré, ont tour à tour apporté leur soutien et adhésion à cette noble cause menée par ARDI.